St Anthony's Church, Antoniuskirche, Karl Moser, Basel, © Karin Bürki/Heartbrut. Explore more on Heartbrut.com

Église Saint-Antoine

Texte et photographie : Karin Bürki

Texte et photographie : Karin Bürki

Proto brute

C'est la première église de Suisse en béton armé brut de décoffrage - et ce en 1927, environ 25 ans avant que le terme brutalisme ne soit inventé. La construction de Karl Moser est une œuvre de superlatifs sans compromis : le clocher de l'église s'élève vers le ciel à 62 mètres, l'architecture sobre rappelle les bâtiments industriels. Sur le plan artistique également, l'église Saint-Antoine s'est engagée dans une voie radicalement nouvelle, avec d'immenses vitraux d'Otto Staiger et de Hans Stocker. L'église Saint-Antoine fait partie des œuvres les plus importantes et les plus marquantes de l'architecture moderne en Suisse. Il n'est donc pas étonnant qu'elle soit un lieu de pèlerinage apprécié des créateurs architecturaux et des fans du brutalisme du monde entier.

Alors que l'extérieur se situe tout juste du bon côté du monumentalisme épuré favorisé par le Duce, l'intérieur est étonnamment chaleureux et simple - et très gothique. La voûte en berceau à caissons en béton apparent et ses huit colonnes de soutien ajoutent même un élément classique. Ici, ce sont les tonalités changeantes et les nuances qui dominent : le sol en briques de mâchefer dégage une chaleur apaisante et terreuse, tandis que les vitraux modernistes de Hans Stocker et Otto Steiger baignent la salle paroissiale de fractales de lumière presque psychédéliques les jours de soleil. Mais c'est le mur uni derrière l'autel - orné seulement d'une croix en mosaïque dorée - qui se distingue comme l'une des caractéristiques les plus impressionnantes du bâtiment.
Inspirée de l'église française Notre Dame du Raincy de 1922, l'église Saint Antoine a polarisé l'opinion dès le départ. Les Bâlois ont rapidement inventé un nouveau mot pour la désigner : le silo des âmes.
Antoniuskirche, Karl Moser, Basel 1927, Brutalism, © HEARTBRUT / Karin Hunter Bürki

© Karin Bürki/Heartbrut

© Karin Bürki/Heartbrut

Neumarkt Brugg, Shopping Centre, Office Tower, Gabriel Droz, Brugg, 1971-1976, © Karin Bürki/Heartbrut, Swiss Brutalism. Explore more on Heartbrut.com
La Tulipe (The Tulip), Centre for Medical Research, Geneva 1975-1976,© Karin Bürki/Heartbrut, Swiss Brutalism. Explore more on Heartbrut.com
101120-FLAMATT-I-©-HEARTBRUT-KARINBUERKI-1
PMS Kreuzlingen, Esther + Rudolf Guyer © Karin Bürki/Heartbrut. Explore more on Heartbrut.com

Reste au courant de nos actus, des nouveaux produits, des événements spéciaux et des offres de saison (en anglais). Nous ne partageons pas tes données personnelles avec d'autres.

En t'inscrivant, tu prends connaissance de notre politique de confidentialité.