Brutalistische Entdeckungsreise durch die Schweiz: Carte Brute Feature, Programmzeitung Basel, 2021. Explore more on Heartbrut.com

Programmzeitung Basel

Article imprimé

Une expédition brutaliste à travers la Suisse

La Carte Brute nous invite à découvrir et à apprécier les 50 plus importants bâtiments suisses en béton apparent

L'architecture en béton apparent est omniprésente en Suisse. Elle fait partie de notre vie quotidienne et appartient au patrimoine culturel comme la musique et l'art. Néanmoins, il a une mauvaise réputation. Les bâtiments brutalistes des années 1960 et 1970 sont encore souvent considérés comme des "monstres". La Carte Brute vise à changer cela : Le guide pliant en double page au format A1 incite les lecteurs à redécouvrir le paysage béton-brut de la Suisse. Il présente 50 icônes de la construction en béton, des débuts à nos jours, à travers toutes les régions du pays.

La région de Bâle est exceptionnellement bien représentée. L’église Saint Antoine de Bâle, construite entre 1925 et 1927 par l'architecte Karl Moser, est le premier édifice sacré en béton de Suisse. Cette initiative n'a pas été bien accueillie par tout le monde à l'époque : au cours des premières années, les gens la moquent par le sobriquet "silo des l'âmes". Le halle des maçons de l'École professionnelle générale de Bâle, construite entre 1956 et 1961, est un exemple de l'architecture d'après-guerre. Le hall a été conçu par Hermann Baur avec d'autres architectes. Avec ses formes géométriques, il rappelle un peu l'origami, mais aux dimensions d'une nef. Un autre classique est le bâtiment de l'école Neumatt à Aesch. Il a été construit par Walter Förderer, Rolf Otto et Hans Zwimpfer de 1959 à 1962 : L'escalier ouvert à l'intérieur, autour duquel sont disposées les salles de classe individuelles, est impressionnant. Même dans les années 1980, le bâtiment attirait régulièrement des étudiants en architecture. Tout cela est rendu visible dans la Carte Brute, qui a été publiée l'année dernière par "Heartbrut" : D'une part, il s'agit d'une plateforme en ligne qui informe et documente le brutalisme en Suisse. D'autre part, "Heartbrut" publie également des éditions imprimées de temps à autre. La responsable de la création et fondatrice est l'auteure et photographe zurichoise Karin Bürki, qui, fidèle à la devise "Keep it brut & beautiful", travaille sur ce projet depuis de nombreuses années. 

Brutalistische Entdeckungsreise durch die Schweiz: Carte Brute Feature, Programmzeitung Basel, 2021. Explore more on Heartbrut.com
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Retour haut de page