Swissmill Tower © Karin Bürki / Heartbrut.com

SWISSMILL TOWER

The World's Tallest Grain Silo, Harder Haas Partner, Zurich 2013-2016

© Images & Texte : Karin Bürki / HEARTBRUT

118 mètres de poésie en béton

N'étant pas du genre à faire des prisonniers, ce point d'exclamation de 118 mètres en béton apparent détient à la fois le titre de plus haut silo à grains en activité au monde et celui de la tour la plus controversée de Zurich. Exposant impitoyablement sa fonction industrielle, la tour Swissmill est une véritable brute contemporaine, qui se bat pour son coin au cœur du quartier des arts et de la vie nocturne de Zurich. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, Swissmill fournit 30 % des besoins nationaux en céréales. Si vous vivez en Suisse, il y a de fortes chances que votre farine, vos céréales et votre semoule aient été transformées ici. Autre record : la salle de réunion du dernier étage offre une vue panoramique inégalée sur la ville, le lac et, par temps clair, sur les Alpes. 

Lorsqu'il a fallu relever le grenier à grains d'origine datant de 1848, la proposition s'est portée sur une solution radicale de silo industriel. La perspective de 21 étages de béton brut exposé a inévitablement suscité la controverse. Bien que le conseil municipal ait donné son aval au projet en 2010, l'opposition s'est rapidement formée. Pour les habitants du quartier voisin de Wipkingen, cependant, ce n'est pas l'architecture elle-même qui a été la pomme de discorde, mais l'ombre d'une heure que la tour menaçait de projeter sur la piscine populaire de la rivière Unterer Letten qui a échauffé les esprits. En un mois, 4000 signatures ont été recueillies contre le plan de conception. Le vote a eu lieu le 13 février 2011. Le plan a été accepté avec 55 822 voix pour et 39 913 contre, ce qui correspond à 58,3 % de voix favorables. Le taux de participation a été de 45,7 %. "118 mètres de laideur", tel était le commentaire de la NZZ am Sonntag avec une brutalité inhabituelle lorsque la tour a finalement été achevée en 2016. 

Jusqu'à présent, Swissmill a résolument résisté aux diverses tentatives des politiciens locaux et des start-up de décorer sa façade. Au fil des ans, les Zurichois ont lentement adopté leur nouveau point de repère en béton. En particulier l'ombre qu'il projette pendant les canicules.

Swissmill Tower © Karin Bürki / Heartbrut.com
Zurich, Lake Zurich & Uetliberg, seen from Swissmill Tower, spring 2018 © Karin Bürki / HEARTBRUT
Zurich West & Hardbrücke, seen from Swissmill Tower, spring 2018 © Karin Bürki / HEARTBRUT
SWISSMILL TOWER, ZURICH I HARDER HAAS PARTNER, 2016 I © HEARTBRUT / KARIN HUNTER BÜRKI
Partager sur whatsapp
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Retour haut de page